평양 City Rockers #161 – #ANTIFA

Ragaillardis par une semaine de vacances aux frais de la radio *, vos Grands Leaders reviennent en cent-soixante-en-unième semaine pour un Pyongyang City Rockers adapté au raffinement de l’époque.
Anéfé, alors que tonton Donald promet de classer terroriste une hypothétique organisation « Antifa », la soldatesque policière de Macron-Lallement recommence à s’illustrer dans la répression de manifs pacifiques. Bien heureusement, le Suprême Leader n’hésite pas à montrer la voie à suivre en arborant son plus beau t-shirt (voir notre photo, garantie sans trucage).
C’est que notre numéro de ce soir il est spécial : 161… 1.6.1… AFA pardi !
Vous voilà donc conviées, chères auditrices et teurs, à l’écoute d’une émission dont la programmation fleurera bon l’antifascisme, avec des pointes d’antiracisme et autres acabismes – ça sera ce soir dès 20h., sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ de Camphin-en-Pévèle à Leers, et tout partout grâce au http://www.campuslille.com !

Post-scriptum : beaucoup d’inspiration pour ce Pyongyang City Rockers numéro 161, 1.6.1, A.F.A tavu, vos Grands Leaders se la sont tapée antifasciste… alors c’était évidemment pas bien difficile d’un point de vue politique, et très facile d’un point de vue programmation, on a plutôt l’embarras du choix tant le sujet fasciste fascine, autant qu’il repousse, comme disaient les Zab. Avec ça, encore du punk rock, un peu de crust / grind, du hip hop dont une belle exclu, des cris, de la légèreté et des petits discours en embuscade, faut au moins ça pour enfoncer le clou (à coups de pied d’biche bien sûr). Pas de oi!, notre Grand Leader Gaël n’étant pas là, alors on lui a dédié cette heure de propagande nécessaire en ces temps de triomphe apparent de la Bête.

Oi Polloi – Bash The Fash
Rejected Youth – Antifascista
Gutter – Spectator
Zabriskie Point – La Bête
Gégène Et Les N – Halte-Là !
Doomsisters – Connaître Son Ennemi
Subhumans – No
Skalpel – Décolonisons
Kaaos – Kytät On Natsisikoja
Moscow Death Brigade – Anne Frank Army pt. II
Feine Sahne Fischfilet – Zurück In Unserer Stadt
Sinoque – Pas De Chichi
Dead Kennedys – Bleed For Me
Cop On Fire – Antifa Dub

Tèc Quère…

Question: est-il possible de prendre du temps pour vous-même seulement lorsqu’on vous y oblige (parce que rester à ch’baraque c’est bien, mais apparemment sortir pour bosser c’est mieux) ?

Vos Grands leaders répondent que non sans appel, et vous le prouvent sans rappel, en privant les auditrices et teurs, ce soir, de Pyongyang City Rockers. Beaucoup se morfondent déjà de cette décision sans appellation, quand d’autres se réjouissent déjà de se retrouver mercredi prochain le troisième jour de juin 2020 (notre photo, garantie sans détournement), La Grande Leaderie vous rappelle tout de même, que prendre du temps pour soi est essentiel, mais qu’il ne s’agit pas non plus de fuir les ondes de Radio Campus Lille, qui vous (faut-il vraiment le rappeler ?) gâte profondément, par tous les temps du subjectif – 106,6 FM, http://www.campuslille.com, ou sur le DAB+ évidemment.

On se dit à la semaine prochaine pour la 161éme (!) de l’émission la plus objective de la Courée Du Nord.

Tèc Quère.

평양 City Rockers #160 – Comme Sur Des Roulettes

Faut admett’ que parfois, le Manu, il a du pif. Dans le choix de ses acolytes tout d’abord, parce que des flèches de ce calibre, capables de mener une politique de destruction méthodique tout en se faisant passer pour des grosses brêles, on a pas vu ça depuis… au moins… Sid Vicious et Wattie Buchan. Au moins. Des vrais pinques.

Du pif aussi dans ses prises de parole devant le pays entier, le cheveu en bataille (notre photo, garantie sans trucage) et le bec supposément plein de farine*… ça force le respect. Faut admett’.

C’est pourquoi vos Grands Leaders, ne reculant encore une fois devant aucun sacrifice pour bien servir leurs auditrices et teurs, se remettent sur les rails pour livrer ce soir la 160e du Pyongyang City Rockers.
Rendez-vous 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ au Pacot comme à l’Alma, et tout partout grâce au http://www.campuslille.com.

* vous avez une autre explication ?

Post-scriptum : libérés des obligations confinesques mais respectueux des obligations déconfinatoires édictées par le soviet suprême de Radio Campus – pas plus de 2,5 clampins en moyenne par studio, vos Grands Leaders se sont réunis en un somptueux symposium occupant la totalité des 20 m² de locaux de la station, fallait bien ça pour vous présenter cette 160e édition du Pyongyang City Rockers. Au programme, pas de poudre mai une autre énergie : forces roulettes, du zéra, du scandinave, et des vedettes en veux-tu en voilà – le tout étant soutenu comme d’habitude par une console technique hors pair, n’allez pas croire qu’on descendra un jour sous la barre des 10 minutes cumulées de merdouillages en tous genres… mais qu’est-ce que ça fait quand même du bien de refaire des émissions en live !

Huora – Normaali?
Les Teckels – Ce Qui N’Aide Pas Vraiment
98 Mute – Slow Motion Riot
N8noface – Return The Fire
The Petticoats – Allergy
The Faction – Skate & Destroy
The Rudes – Life
Litige – Nique Tout
Nolla Nolla Nolla – Työ Kutsuu
Sleaford Mods – Second
Cypress Hill – What Go Around Come Around, Kid
F*cking Angry – Skate Song
Spazz – Chris Pooped At The Skatepark
Stress SS – Olika Håll
Swingo Porkies – Lève-Toi
Steel Pulse – Roller Skates

평양 City Rockers #159 – Émission Déconfinée

« Reprise du trafic sur l’ensemble du réseau », comme ça disait autrefois dans les z’hauts-parleurs du métro d’une mâle et grésillante voix de contrôleur Transpole (ouais tavu on a des souvenirs)… Ca déconfine à fond les ballons, mais dans l’ordre et la sécurité comme il se doit, sinon tfaçon tu te prends des prunes à 38€ minimum.
Et donc chacun dans sa p’tite case, étonnant comme dans ce nouveau monde rien n’est pareil puisque c’est pire qu’avant, on dira que Lénine est allègrement dépassé, puisque le Macronistan c’est le XIXe siècle plus des marquages au sol et des drones qui te gueulent dessus.
Vos Grands Leaders reprennent eux aussi le chemin du studio, encore à moitié confiné et en équipe réduite, dans le respect des gestes barrière et de la musique qui tousse dans sa manche.
Rendez-vous ce soir pour la 159e du Pyongyang City Rockers sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ d’Houplin-Ancoisne jusqu’au Dronckaert, et tout partout grâce au www.campuslille.com !

Post-scriptum : pif paf zim boum, retour en fanfare et en studio pour ce 159e numéro du Pyongyang City Rockers pour cause de fin du confinement que c’est pas trop tôt tout de même.
Les Grands Leaders présents, tout émoustillés à l’idée de retrouver enfin l’aération défectueuse de notre bonne vieille case de Radio Campus (eh oui ça rime avec virus), vous concoctèrent une programmation pleine de droogs, de pinques, mais aussi de machins bizarres à l’identification douteuse, pas fastoche à mettre dans des cases, c’est pas très nouveau monde tout ça. Ajoutez à cela les doigts malhabiles du préposé pousse-vinyle et des disques pas forcément très propres, vous aurez ainsi le retour en grande forme et tout en pains techniques de la meilleure émission radio de le monde. Amusez-vous avec ça.

Juggling Jugulars – Let’s Be Animals
Talion – La Flamme Dans Nos Coeurs
Blessure – La Résponse
Black Flag – TV Party
Molodoï – Vent d’Est
G.I.S.M. – Nuclear Armed Hogs
Viagra Boys – Amphetanarchy
The Templars – Leaders Of TYomorrow
Pauk – Mumije
Lower Class Brats – The Worst
Le 77 – Lunetz

평양 City Rockers #158 – Avec Le Patron Ça Défouraille

Askip on devrait bientôt déconfiner, donc pitète retrouver le chemin des vrais studjios d’la vraie radjio… fini les heures de montage pour rattraper le son pourri de Jitsi, enfin jusqu’à la prochaine vague de virus-qui-est-pire-que-le-précédent…
Bref on prend de l’avance en s’invitant sur la photo du Patron en bonne compagnie (cf. notre illustration garantie sans trucage), ouaip c’est Mika qui s’en vient ce soir nous parler de quelques groupes qu’on aurait pu voir si seulement, mais ce n’est que partie remise, y z’ont pas encore eu notre peau et on se défendra jusqu’au dernier Kim.
On vous colle donc un bon rendez-vous, c’est ce soir 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ de Radinghem à Toufflers, et tout partout grâce au www.campuslille.com !

Post-scriptum : Zut, déjà vendredi soir et on a pas encore posté le podcast…
Pourtant on avait poussé les meubles, désinfecté les micros les platines et sorti les meilleures bouteilles au son de toutes les sortes de streetpunk même les plus improbables (c’est Pyongyang City Rockers hein), tout ça pour accueillir virtuellement le Patron du hardcore lillois et norpadkalésien, le Mika himself, confiné comme tout le monde et obligé d’annuler force concerts qu’il nous avait pourtant préparés amoureusement. C’est pourquoi il nous a défouraillé quelques titres de groupes qu’on verra à Lille ces temps-ci, mais ce n’est que partie remise on va pas se laisser faire t’vas vir eus’guif au virus eud’brin lo.
Bon, il est temps que ce confinement se termine, la vraie action c’est dans le studio, profitez donc derechef des sonorités trafiquées de ce 158e numéro et peut-être dernier en confinement, on verra ce qu’on peut faire pour améliorer les choses la semaine prochaine.

Youth Avoiders – Control
Rotten Mind – I’ve Got No Time
Chiaroscuro – Lieu Commun
Dollhouse – The Shadow Baby
Para-Noia – Money = Time
Kaos – Čemu Sve To
Baron X & The Von Bastards – Papa Was a Von Bastard
Crippled Fox – The Scene Sucks… Yet It’s Working
Disclose – Neverending War
DYS – Wolfpack
Iradei – Violenza
Glue – Disgrace
Napalm Death – Nazi Punks Fuck Off
Dead Kennedys – Nazi Punks Fuck Off
Last Crusade – Personne (Warrior Kids cover)
Rash Decision – Knocked Loose
Eläkeläiset – Sieluni Huutaa Humppaa
C.C.T.V. – Song About Gossip & Inclusivity
Helter Skater – Ridin’
xxx xxxxxxxxxx – xxxxxxx xxxxx

평양 City Rockers #157 : Même Pas Mort(s)

Mort ? Pas mort ? Ha haaaa… Un week-end entier de propagande vicieuse orchestrée par les médias capitalistes décadents issus des pays de la même farine n’aura apparemment pas suffi à réaliser les rêves humides des ploutocrates buveurs de sang et disséminateurs de CoVID-19 : le Suprême Leader est en bonne forme et s’offre quelques jours de détente balnéaire avant de reprendre sa lutte infatigable pour la grandeur de la Courée du Nord.
Pour fêter ça, vos Grands Leaders, au complet comme de coutume, vous proposent ce soir une 157e programmation de Pyongyang City Rockers des plus rentre-dedans, avec un envoyé spécial en direct d’avant-hier, la pub des copains, du punk et de la bière confinée mais délectable.
Rendez-vous à 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ de Pont-à-Marcq à Deûlémont, et tout partout grâce au http://www.campuslille.com !

Post-scriptum : comme chacun sait, à défaut d’être les meilleures, les plaisanteries les plus courtes sont les moins longues. Les risibles pantins médiatiques ne parlent donc déjà plus du décès de notre cher Suprême Leader, et nous autres chez Pyongyang City Rockers on prend encore le risque de vous faire des allusions à ces gesticulations d’un commentariat aux abois, comme quoi nous sommes encore bien bons de nous abaisser au niveau de l’ordure… c’est peut-être pour ça que des commentaires, dans ce 157e épisode, y en a un poil moins que d’habitude, fatigue du confinement oblige, va savoir, à moins que ce soit pour faire plaisir à notre bon Schnaps, dispensateur de la très juste maxime « More action less conversation » *. Bon, avec la musique eud’sauvaches y a quand même un peu de baratin, histoire d’entretenir la flamme de notre juste courroux, coucou.

* : dispensateur et dispensé de l’appliquer, apparemment :p

Adam And The Ants – Animals and Men
Reagan Youth – No Class
Jodie Faster – Tempus Fugit
Lion’s Law – Destin Criminel
Elvis Strauss – Arquitectura Homicida
Varaus – Syyllinen
Deletär – Plus Ça Change
Face To Face – You’ve Done Nothing
Voices Of Belleville – Hoolie Hoolie
Undead – Dead Revolution
Katalonia – Природа Берет Свое / Nature Claims Its Own!
Katalonia – Say No!
Zone Infinie – En Équilibre
Troubles – Lille Ma Ville
Yr Orsedd – Heno
Star Fucking Hipsters – Rapture, Rinse, Repeat
Government Warning – Ghost Town

평양 City Rockers #156 : Caroline Says

Bon y a des occasions où faut être un peu sérieux là.
Vos Grands Leaders sont fiers de participer à l’une des plus anciennes radios libres d’Europe voire du monde, ça serait con d’oublier d’honorer la mémoire d’un précurseur décédé il y a quelques jours.
Il s’agit de Ronan O’Rahilly (cf. notre photo garantie sans trucage), mal parti dans la vie puisque businessman, mais qui a eu le bon goût de lancer Radio Caroline, une vraie radio pirate confinée sur un vrai bateau (cf. toujours la photo), mais ça crachait si bien, dans le respect bien sûr de la distanciation sociale au beau milieu de la mer du Nord, qu’elle en a inspiré plus d’un, jusques et y compris à Villeneuve d’Ascq…
R.I.P. donc Monsieur, et que ça n’empêche personne d’écouter la 156e du Pyongyang Confinés Rockers, ce soir dès 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ d’Escobecques à Wannehain, et tout partout grâce au www.campuslille.com !

Post-scriptum : moins de discussion que d’habitude dans cette 156e livraison du Pyongyang City Rockers, est-ce une conséquence du Confinement-qui-rend-les-gens-taiseux (jusqu’au-jour-où-ça-pète-et où-on-coupe-des-têtes), ou la tentation de revenir aux sources de la programmation pirate comme sur un bateau, va savoir.
Du coup vous voilà avec pas moins de 17 titres en une heure, que de la première qualité avec même des nouveautés voire de l’inédit, vos Grands Leaders vous gâtent, profitez-en !

Torment – Who Do You Believe?
Milkhouse – Skateboard
Milkhouse – No Quiero Volver
Pisse – CO2 Bilanz
Animals & Men – Don’t Misbehave in the New Age
Jun Tzu – Born in Belfast
Collision – Immortels
Taulard – Pas Ma Soirée
Taulard – Baragouiner
Litige – Sur Les Toits
Diagens – Новый Хаос
The Distillers – Red Carpet And Rebellion
Otage – L’Or Rouge
R.M.F.C – Hive
Burning Heads – Quelle Sacrée Revanche
Burning Heads + Amoeba
xxxx xxxx – xxxxxx x

평양 City Rockers #155 : Émission Superflue À l’Usage De l’Élite Et Des Bien Nantis

Confinement aidant, vos Grands Leaders ont encore plus de temps pour s’adonner aux vices innocents de l’oisiveté, mais aussi à la spéléologie domestique sous des montagnes de vinyles rayés, de CD corrodés et de cassettes emberlificotées, ainsi que de vrais vieux bouquins défraîchis et écornés dont on peut parfois retrouver des extraits récités sur le web… Et du coup, en plus des habituelles vieilleries punk hardcore bizarroïdales des années 80 et même d’époques encore plus lointaines, le Pyongyang City Rockers de ce soir contient en cameo la prose visionnaire d’un trop tôt disparu – everyone loves you when you’re dead et cf. notre photo garantie sans trucage.
C’est donc ce soir la 155e, à partir de 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ de Bois-Grenier à Forest-sur-Marque, et tout partout grâce au www.campuslille.com !

Post-scriptum : pas d’invité cette fois-ci, vos Grands Leaders sont restés en PCC (petit comité de confinement… qu’allez-vous chercher ? Ch’est la Courée du Nord ichi !) pour rendre aux auditrices et teurs une programmation musicale de qualitay, et au pangolin de Maître Pierre un hommage discret, idéalement situé à la moitié de cette heure de Pyongyang City Rockers numérotée 155. On publie le podcast seulement maintenant non pas parce que le GL qui s’en occupe est une feignasse, ce qui est vrai, mais parce qu’après une bonne semaine de travail aux champs, en vous le balançant maintenant on vous donne un ouéquinde entier pour le déguster. Gros bisous tertous, dans le respect de la distanciation sociale of course.

Pizzatramp – Charlie Don’t Surf
Forward – Just Go Forward To Death
Moscow Death Brigade – Out The Basement
Those Unknown – The Answer
Mon Dragon – Friendly Fire
La Souris Déglinguée – Haine Haine Haine
Divide The Scene – Keep Your Distance
Le Réparateur – Les Gens Riches Ne Meurent Jamais
Chaos Z – Alles Ist Grau
Chaos ZZZ – Sang
Youth Brigade – Fight To Unite
Tchernobyl – Vengeance
Krapuul – Geen Geweten
Kakistocracy – The Price Of Freedom
Moscow Death Brigade – Megaphone

평양 City Rockers #154 : Un Peu Hors Contrôle


C’est fou ce confinement et tout ce bordel, on croyait avoir eul’temps et savoir faire plein de trucs qu’on avait remisés depuis la nuit des mêmes temps, qu’en fait cha passe si vite, un peu comme les ambulances en bas d’chez toi tu vois, qu’le Grand Leader préposé à l’annonce de l’émission de ce soir en a complètement oublié que bientôt très bientôt c’est la 154e du Pyongyang City Rockers, où le punk barrière ne cèdera en rien à la oi! barricade, et lycée d’Versailles.
C’est à 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ à Lille-Roubaix-Tourcoing, et tout partout grâce au www.campuslille.com ! Ouf !

Post-sciptum : en attendant les barricades, on a pas été trop fort sur les gestes barrières pour cette 154e du Pyongyang City Rockers, stadire que pas de barrières entre les Grands Leaders, tous présents à distance comme si on était dins ch’studjo, et de plus hôtes d’un rev’nant, le P.A. d’Ecrasons La Vermine dis donc ! Autant dire que cette heure d’émission a fusé bien vite, comme les quolibets adressés à la oi! française d’une certaine époque, ainsi qu’à d’autres qu’on aime bien quand même, hein. Pour écouter cette émission un peu hors contrôle, v’là l’podcast.

Chaos UK – Used And Abused
Extreme Noise Terror – You Really Make Me Sick
Bagarre – Vengeance
Ebola – Incubation
Ebola – Spite
Street Troopers – On The Streets Of Montreal
Hors Contrôle – Skinhead Attitude
Grup Yorum – Serhildan Jiyane
Hostages Of Ayatollah – Hallo Nachbar
Some Kind Of Nightmare – Inside Salem
Some Kind Of Nightmare – They Don’t Care
Headache – Shit
Quarantine – Harmless
Stage Bottles – Russia
Cuir – La Flemme

평양 City Rockers #153 : Zu Viel Speed, Trop Peu d’Masques

Askip, aux fenêtres ça applaudit moins et ça râle plus, en paroles ou en banderoles… c’est à n’y rien comprendre puisque tout un chacun sait que Manu et ses potes sont aux petits soins pour nous éviter les désagréments de la grippette actuellement en vogue.
Bref, toujours soucieux des fondamentaux, vos Grands Leaders vous rappellent que la mère de toutes les banderoles décrivait la situation actuelle dès décembre dernier (voir notre photo, réalisée absolument sans trucage).
Pour le reste, on continue de s’amuser avec les quelques moyens techniques à notre disposition, c’est pourquoi Pyongyang City Rockers numéro 153 déboule, accompagné de son cortège de cas cliniques et désespérés de la musique pas pour toutes les oreilles, c’est ce soir dès 20h. sur Campus Lille 106,6 FM, en DAB+ de Fournes-en-Weppes à Camphin-en-Pévèle, et tout partout grâce à www.campuslille.com !

Post-scriptum : l’humain s’habituant paraît-il à tout, vos Grands Leaders suivent le mouvement tant bien que mal et, ô joie, prennent leurs marques dans ce nouvel environnement si propice à la libre expression ainsi qu’à la circulation des personnes et des idées du même bois (La circulation, hein. Relisez si vous avez mal krompri).
En témoigne cette nouvelle fournée du Pyongyang City Rockers, la 153e, qui met aux prises nos champions bruyants locaux et internationaux avec force étrangetés venus de pas loin, de tout à fait ailleurs, voire de par-delà les âges, et toujours avec un surdosage de sons louches auxquels personne n’échappera, bin ouais t’es infermé à t’baraque et toute sortie est sévèrement réprimée, c’est ballot.
Y a plus qu’à écouter. Enfin si Mixcloud sort de sa crise de corona, parce que là apparemment il tousse beaucoup.

Choking Victim – War Story
Mob 47 – Dom Ljuger
Mob 47 – Framtid
Traitre – Humain En Vue
Leftöver Crack – So You Wanna Be A Cop?
Pisse – Zu Viel Speed
잠비나이 (Jambinai) – 소멸의 시간 (Somyeol-Ui Sigan)
Youth Avoiders – Ghostland
Automatic – I Love You Fine
Automatic – Highway
Throbbing Gristle – Convincing People
Zone Infinie – Vers Le Chaos
Simi Nah & Danny Mommens – Eisbär